Secrets de bière

Découvrez l’univers des bières en parcourant les différentes classifications existantes et le secret de leurs fabrications.

Mais avant tout,  il est important de connaitre comment celles ci sont classées :

  • La couleur :
    Très facilement compréhensible, souvent le consommateur utilise ce type de classification. Il a cependant un inconvénient majeur ; celui de cacher la multitude de variétés existantes autour de cette boisson. (La couleur de la bière dépend de la façon dont celle ci est fabriquée.)
  • Le style de fermentation : 
    • la fermentation basse (les Pils et lagers, les Bières de table).
    • la fermentation haute (Les Ales, les bières d’abbaye, les trappistes, les Weißbierren, les Stouts).
    • la fermentation spontanée (les Lambics, les Gueuze et les Faros, les bières fruitées et aromatisées).
    • la refermentation en bouteille.
    • les bières de fermentation mixte combinant à la fois la fermentation haute et la fermentation spontanée (les Rouges).
    • Les doubles ou triples.
  • Le  degré d’alcool :
    • Bière sans alcool (moins de 1,2°)
    • Bière bock et de table (jusqu’à 3,9°)
    • Bière de luxe (entre 4,4° et 5,4°) et Bière spéciale (plus de 5,5°).
  • Ou encore la classification anglo-saxonne, ou même par densité. Certains pays carrément utilisent leur propre système.

Comme on peut le voir, Il est difficile d’établir un ordre pour toutes ces bières, mais pour clarifier cela nous allons utiliser une approche par fermentation afin de tout vous expliquer.

 

Vous serez égalemt tout sur la fabrication des bières .

Le maltage, le brassage, l’ébullition ainsi que la fermentation bien sur.